Le couple, éternel équilibriste.

« Ce truc d'aimer sans rien attendre en retour, c'est beau dans les contes de fées. Mais dans la vraie vie, un amour mature exige un équilibre délicat entre donner et recevoir, parce que tout ce qui n'est pas mutuel est toxique ".

Bert Hellinger


L’homme cherche son équilibre en permanence. En marchant il passe d’un pied à l’autre corrigeant et s’adaptant. A deux, c’est alors le ballet de 2 funambules sur un même fil : sans accord, c’est la chute.

Communiquer devient alors essentiel. Surtout pas obligatoire. Essentiel, vital, parce qu’il y a de la vie en nous, de « l’en vie » à vouloir échanger pour garder sur la ligne le fragile équilibre de votre couple.


Imaginez vous sur ce fil, tous les deux, vous seriez avec tout votre corps, en lien permanent avec l’autre pour rester debout ensemble : le regard, les sensations de déséquilibre qui partent de la voûte plantaire en remontant jusqu’au sommet du crâne, les bras ouvert. Cette co-créativité continue de l’un à l’autre, de l’un avec l’autre, et inversement. Tout est ouvert au tout, pour être là et y rester, pour éviter la chute qui entraînera tout le monde. Alors il y a l’échange de regard, les rires et sourires lorsque l’un réajuste le mouvement de balancier pour garder l’équilibre. L’émotion qui monte. Les sons « Ouh la la, on l’a échappée belle ! « oops !» « Ahaha !» « Que c’est drôle ! ».


Il n’y a plus de conflit. Le jeu des je. Comme des enfants, seuls les cœurs et les corps parlent spontanément, d’instinct, au delà des mots et des pensées. Totalement présent de tout son être au tout : l’autre, l’environnement, la situation.


Et puis la prise de conscience, la raison, l’adulte : « On continue à jouer ici, ou on descend sur la terre ferme pour s’ancrer et s’incarner dans notre couple ? »


Voila parfois nous montons sur le fil, nous jouons les funambule pour vérifier si le lien tient bien, s’il ne casse pas, s’il est solide, si l’autre joue toujours avec nous, s’il est pleinement présent dans le couple et jusqu’où il est prêt à s’investir.


C’est un jeu dangereux. Alors si nous évitions de monter trop souvent sur le fil, ou juste pour rire de nous et remettre du jeu sans enjeux. Si le dialogue se faisait dans cet ancrage, dans cet espace, cet entre-nous serait bien plus confortable, rassurant, serein, agréable.


#couple #equilibre #dialogue #communiquer #jeu #je #etresoi #toietmoi #nous #entrenous #psychotherapie #coaching #accompagnement #citation


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout